Fermetures  Annulations

 

Entête d'une école
Notre école
Historique

Historique de l'école

Avant la construction de l’École/Collège régional Gabrielle-Roy en 1984, les francophones qui désiraient poursuivre leur éducation secondaire en français n’avaient pas d’options à la division Seine. Ils devaient se déplacer et même changer de division scolaire.

Les débuts

En 1978, une première demande a été soumise au Ministre de l’Éducation du Manitoba demandant la construction d'un secondaire régional à Ile-des-Chênes pour les francophones à l’ouest de la rivière Seine. Suite à un refus initial, la commission scolaire, les parents, appuyés par la Fédération provinciale des comités de parents, ont pris des démarches pour revendiquer pour un secondaire.

 
 Présidents du Comité de parents de la régionale

Finalement, en août 1980, le gouvernement Sterling Lyon appuie le projet et finance la construction d'une école secondaire régionale à Ile-des-Chênes. L’achat du terrain s’est fait en mars 1981 mais suite aux élections partielles plus tard dans l’année, la construction a été remise en question.

L'éléphant blanc

La perception commune était qu'une fois construite, l’école demeurerait vide. Plusieurs recensements, sondages et études de populations ont été complétés afin de confirmer que les classes seraient en effet remplies d’élèves francophones. Plusieurs gens à l'époque voyaient l’école comme un éléphant blanc, une perte de ressources, un édifice sous-utilisé. 

Le membre de l’assemblée législative provinciale, Gary Filmon a même rédigé une lettre au premier ministre Pawley de la part du parti conservateur lui demandant de renverser la décision de construire une école française à Ile-des-Chênes. Monsieur Filmon prétendait que l’école serait vide, dispendieuse et nullement viable dans le monde d’aujourd’hui. Face à cette opposition, les comités de parents des écoles Noël-Ritchot, Saint-Adolphe, Lagimodière et Ile-des-Chênes ont lutté pour que ce projet voie le jour. 

Construction et ouverture

 
Première pelletée de terre pour le CRGR : (g. à d.) Harry Giesbrecht (contracteur), Étienne Gaboury (architecte), Marjorie Beauchemin (présidente du comité régional des parents) et Roland Lavallée (président de la Commission scolaire de la Seine)

En septembre 1984, après six ans de délais, de protestations et de débats, le Collège régional Gabrielle-Roy ouvre ses portes à 165 élèves de la 7e à la 11e année. Lors de l'ouverture officielle de l’école en novembre 1984, Léona Corriveau, la belle-sœur de Garbielle Roy coupe le ruban qui est tenu d'un côté par de nombreux anciens membres des comités de parents et de l'autre, par des commissaires. Le juge Alfred Monnin est l’orateur invité.

Un premier agrandissement

Le premier groupe de finissants est diplômé en juin 1986. Déjà, en novembre de l’année scolaire suivante, la province annexe six classes «high quality relocatables» afin d'accueillir les élèves de la maternelle à la 6e année. L’École/Collège régional Gabrielle-Roy est maintenant une école de la maternelle à la 12e année.

La DSFM

En 1993, l’École/Collège régional Gabrielle-Roy, suite à la décision des parents et tel que prescrit par la nouvelle loi créant la Commission scolaire franco-manitobaine, est transférée de la Division Seine à la DSFM et à compter de septembre 1994, elle fait partie des 22 écoles existantes de ce nouveau conseil scolaire.

Un deuxième agrandissement

Après plusieurs années de croissance et l’utilisation de classes portatives additionnelles, l’École/Collège régional Gabrielle-Roy commence son deuxième projet majeur d’agrandissement. En septembre 2003, le corridor nord de l’école est ouvert. Cette nouvelle aile  à deux étages inclut la bibliothèque, deux salles de classe pour le secondaire, un Centre de la petite enfance francophone, une salle de musique en plus de nouveaux vestiaires pour le gymnase. Au deuxième étage, un local d’écologie humaine et un local d’arts pratiques ouvrent leurs portes pour les élèves de la 7e à la 12e année de l’école ainsi que les élèves  de 7e et 8e année de l’École Noël-Ritchot et l’École communautaire Réal-Bérard.

Un troisième agrandissement

En octobre 2015, les premières rencontres ont lieu pour discuter d'un troisième projet d'agrandissement. L'École/Collège régional Gabrielle-Roy connaît à nouveau une grande croissance et souffre de manque d'espace pour offrir tous les cours.

Ligne de temps

 septembre 1978  Première demande de construction d’une école secondaire régionale à Ile-des- Chênes
 août 1980 Approbation du projet de construction d’une école secondaire régionale de 19  684 pieds carrés à Ile-des-Chênes
 mars 1981 Achat de terrain pour la construction de l'école
 octobre 1981 Élection partielle et changement de gouvernement provincial
 janvier 1982 Formation du comité de parents pour l’école régionale d’Ile-des-Chênes
 janvier 1983 Arrêt du projet de construction : terrain trop dangereux en raison de la  proximité du pipe-line de gaz naturel
 janvier 1983 Lettre du M.A.L. Gary Filmon au Premier Ministre Pawley lui demandant  d’annuler le projet dit « gaspillage et mal conçu »
 février 1983 Un nouveau site de construction est acheté
 septembre 1983 La construction commence et les élèves de la 10e année sont placés de façon  temporaire à Saint-Adolphe
 octobre 1983 Résistance à l’école et mouvement de « Stop the White Elephant! »
 le 30 août 1984 Ouverture de l’école pour 165 élèves de la 7e à la 11e année
 novembre 1984 Ouverture officielle de l’école : Léona Corriveau, la belle-sœur de Garbielle  Roy coupe le ruban et le juge Alfred Monnin est l’orateur invité
 juillet 1985 Les inscriptions sont plus élevées que prévues : l’école 7e à 12e deviendra  bientôt une école de M à 12
 juin 1986 Annonce que six classes « high quality relocatable » seront ajoutées à Collège  régional Gabrielle-Roy en novembre 1986 afin accepter les élèves de M à 6 qui  sont à l’École Ile-des-Chênes School
 septembre 1994 L’École/Collège régional Gabrielle-Roy est transférée à la DSFM
 septembre 2003 Ouverture de l’agrandissement nord à deux étages
 septembre 2014 La population de l’école dépasse 400 élèves
 janvier 2015 Début du projet pilote de la prématernelle à temps plein
 septembre 2015 La population de l’école dépasse 450 élèves
 octobre 2015 Première rencontre pour la planification d’un troisième projet  d’agrandissement pour l’école 
 novembre 2016 Conclusion de la Phase 1 de l’embellissement de la cour d’école – l’entrée  principale
  
  

Directions d'école

 1983 à 1984 Roger Fréchette
 1984 à 1990 Armand St-Hilaire
 1990 à 1998 Jean-Maurice Lemoine 
 1998 à 2003 Mario De Rossa 
 2001 à 2003 Joseph Combiadakis
 2003 à 2011 Marc Roy 
 2011 à présent Chantal Legal